xxx sex
sexy blair blowing strangers in a glory hole. https://tnaflix.tv/

Mieux comprendre et gérer l’utilisation des technologies chez les jeunes

Les technologies et les réseaux sociaux sont à l’origine d’un changement de mode de vie drastique chez les jeunes. Le web a complètement réinventé l’accès à l’information et les façons de communiquer. Réglementer l’utilisation de nos enfants n’est pas toujours évident, particulièrement lorsque plusieurs concepts nous sont parfois flous. Familio vous propose de l’information et des pistes d’intervention pour vous aider à mieux gérer cette situation.

Quels sont les impacts des technologies chez les jeunes et les enfants?

Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que la surexposition aux écrans a plusieurs impacts chez les enfants. Le docteur en neuroscience, Joël Monzée, rappelait d’ailleurs, en 2018, que les enfants qui ne font pas assez d’activités utilisant leurs capacités motrices sont plus susceptibles d’avoir des difficultés d’apprentissage, et ce, dès la maternelle.

Impacts neurologiques

Parmi les impacts négatifs, l’enfant peut voir sa perception visuo-spatiale affectée, il pourrait, par exemple, avoir de la difficulté à se dessiner lui-même. Une surexposition aux écrans peut aussi sur-stimuler les fonctions exécutives du cerveau ce qui a des conséquences sur l’inhibition et l’impulsivité. De plus, les écrans vont avoir tendance à accélérer la sécrétion de dopamine, une hormone naturelle dite « du plaisir » et rendre difficile le détachement des technologies.

Impacts psychologiques

Outre les impacts neurologiques, la surutilisation des écrans peut avoir des conséquences psychologiques sur nos enfants. La rapidité des technologies conditionne les jeunes à penser que tout est obtenu facilement et rapidement. Le manque d’interaction causé par le temps passé devant un écran peut aussi mener à un sous-développement des ancrages affectifs, ce qui veut dire que l’enfant sera moins équipé pour faire face aux différents défis de la vie. Enfin, une trop grande exposition aux écrans peut pousser à la cyberdépendance.

Connaître les différentes plateformes et médias sociaux utilisés par les jeunes

Pour bien comprendre les défis qui nous entourent et l’utilisation que nos jeunes font des médias sociaux, il est impératif de connaître un peu les plateformes à leur disposition. Évidemment, nous passerons sous silence le traditionnel texto, car il est relativement simple et facile à comprendre.

  • Facebook et Messenger : un réseau social incontournable qui existe depuis 2008. C’est une plateforme qui s’adresse aux jeunes de 13 ans et + qui permet de connecter avec ses amis et sa famille. Messenger n’est que la plateforme de discussion liée au réseau social, mais il est possible de l’utiliser sans profil Facebook.
  • Instagram : une application de type réseau social qui permet de partager des photos et des vidéos à propos de leur vie ou de leurs intérêts tout en engageant avec le contenu des autres utilisateurs de la plateforme. C’est un réseau généralement moins privé que Facebook.
  • Snapchat : une application de messages principalement sous la forme d’images et de vidéo. Sa particularité est que les messages se détruisent tout de suite après leur ouverture. On y retrouve également une carte qui géolocalise ses utilisateurs lorsque la fonction est activée.
  • TikTok : une application lancée en 2016 qui permet le partage de vidéo en tout genre, car elle en simplifie grandement le processus d’édition. Le contenu est disponible à tous les utilisateurs et possède un fort potentiel de viralité.

Mieux accompagner les jeunes dans leur utilisation des réseaux sociaux

La question qui demeure est donc, comment mieux encadrer nos jeunes à travers l’utilisation des écrans et des réseaux sociaux? Il faut s’assurer de garder un certain regard sur les actions que nos enfants effectuent en ligne, tout en préservant le lien de confiance que nous avons avec eux. Un vrai défi!

Voici donc quelques trucs et recommandations :

  1. Demander d’être ami avec lui sur les réseaux sociaux, ainsi vous pourrez avoir accès à ce qu’il partage.
  2. S’entendre avec lui que vous allez vérifier le contenu de son téléphone de temps en temps, attention à ne pas le faire à outrance.
  3. Reprendre avec lui les propos ou photos inadéquates publiées sur les différents réseaux, le cas échéant.
  4. Établir un horaire d’utilisation des écrans avec lui, plusieurs applications permettent de garder main mise sur ceci si besoin.
  5. Si les parents sont séparés, il faut assurer, le plus possible, une cohérence dans la gestion de cet enjeu chez les deux parents.

 

 

Tags :